charpente


charpente

charpente [ ʃarpɑ̃t ] n. f.
• 1563; de charpenter
1Assemblage de pièces de bois ou de métal constituant l'ossature, le bâti d'une construction. Charpente de soutien. armature, 2. bâti, carcasse, châssis. Charpente provisoire ( boisage, échafaudage) . Charpente de bois. Bois de charpente : châtaignier, chêne, orme, pin, sapin... Charpente métallique. La charpente d'un toit ( 1. comble, 3. ferme) , d'une maison, d'un navire, d'un pont. Ouvrage de charpente. La poutre est une pièce de charpente.
2Ce qui soutient. La charpente du corps humain. architecture, carcasse, ossature, squelette. Avoir une solide charpente (cf. Être bien charpenté). La charpente d'une feuille. nervure.
3Plan, structure (d'un ouvrage littéraire). La charpente d'une pièce de théâtre, d'un roman.

charpente nom féminin (ancien français charpent, stature, du latin carpentum, chariot à deux roues, ou de charpenter) Combinaison et assemblage d'éléments linéaires (en bois, métal, béton armé) formant soit un support provisoire (échafaudage), soit une ossature permanente, dans un bâtiment (poteaux et poutres, toiture), un ouvrage d'art, un engin (de levage, de manutention…), un navire. Art de concevoir et de réaliser ces assemblages. (L'établissement d'une charpente en bois comporte les opérations successives suivantes : tracé de l'épure, choix des bois, tracé et marque des bois, taille, pose.) Ensemble des parties osseuses du corps, squelette. Structure d'un raisonnement, d'une œuvre littéraire. ● charpente (citations) nom féminin (ancien français charpent, stature, du latin carpentum, chariot à deux roues, ou de charpenter) Paul Claudel Villeneuve-sur-Fère, Aisne, 1868-Paris 1955 L'arbre mort fait encore une bonne charpente. L'Otage, II, 1, Sygne Gallimardcharpente (expressions) nom féminin (ancien français charpent, stature, du latin carpentum, chariot à deux roues, ou de charpenter) Bois de charpente, bois de grande longueur, propre à la réalisation de charpentes. ● charpente (synonymes) nom féminin (ancien français charpent, stature, du latin carpentum, chariot à deux roues, ou de charpenter) Combinaison et assemblage d'éléments linéaires (en bois, métal, béton armé)...
Synonymes :
- bâti
- châssis
Ensemble des parties osseuses du corps, squelette.
Synonymes :
- carcasse (familier)

charpente
n. f.
d1./d Assemblage de pièces de bois ou de métal servant de soutien à une construction. Bois de charpente, propre à la construction.
d2./d Ensemble des parties osseuses du corps humain. La charpente osseuse: le squelette. Avoir une solide charpente: être bien constitué.
d3./d Fig. Structure, plan d'un ouvrage. La charpente d'un roman.

⇒CHARPENTE, subst. fém.
A.— Assemblage de pièces de bois, de métal, de béton armé servant à constituer l'ossature fixe ou provisoire d'une construction. La charpente du toit, d'une église. Charpente de fonte (ZOLA, Le Ventre de Paris, 1873, p. 633); pièces de la charpente (PESQUIDOUX, Le Livre de raison, 1925, p. 141) :
1. En bas, pour ne point nuire aux marchandises, la décoration était sobre, de grandes parties unies, de teinte neutre; puis, à mesure que la charpente métallique montait, les chapiteaux des colonnes devenaient plus riches, ...
ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, p. 626.
2. Le chalet était presque terminé. Il ne restait à poser que les tuiles du toit et à entreprendre les aménagements intérieurs. Les ouvriers venaient de fixer au sommet de la charpente le rameau de buis symbolique qui annonçait que la maison avait pris toute sa hauteur.
ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 276.
P. métaph. Éléments liés les uns aux autres qui composent la structure (par exemple de l'univers). Divine charpente [de l'univers] (CHATEAUBRIAND, Génie du Christianisme, t. 1, 1803, p. 20); un morceau de la charpente du monde (LOTI, La Troisième jeunesse de Madame Prune, 1905, p. 4).
P. méton.
1. Fabrication d'éléments de charpente. Une boutique de menuiserie et de charpente.
2. Lieu ou profession consacrée à cette fabrication. Il travaillait, il était dans la charpente. Dans la charpenterie (PÉGUY, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc, 1910, p. 85).
3. Au sing. Matière sélectionnée pour cette fabrication (bois ou fer). Des magasins en charpente (CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 3, 1801, p. 302); arcs transversaux en charpente métallique (J. GALOPIN, Cours de lang. mar., Matelotage et technol., 1925, p. 314).
Bois de charpente. Bois propre à servir à la réalisation d'ouvrages de charpente (cf. BAUDRY DES LOZIÈRES, Voyage à la Louisiane, 1802, p. 262).
Au sing. ou au plur. Pièce de bois ou de métal préparée pour l'assemblage en charpente. Synon. poutrelle. Un camion chargé de charpentes de fer (COURTELINE, Messieurs-les-Ronds-de-cuir, 1893, 4e tabl., I, p. 128).
B.— P. anal.
1. Domaine biol.
a) ANAT. Ensemble des parties osseuses qui servent de soutien au corps humain. La charpente humaine; avoir une solide charpente. Synon. squelette, carcasse. Une charpente forte (CABANIS, Rapports du physique et du moral de l'homme, t. 1, 1808, p. 40); charpente osseuse (A. FRANCE, Les Dieux ont soif, 1912, p. 135) :
3. La petite vérole (...) ne put rien contre ses muscles [du curé] nerveux et durs comme l'acier, contre sa charpente d'Hercule Farnèse.
F. FABRE, Les Courbezon, 1862, p. 53.
b) ARBORIC. Ensemble des branches principales d'un arbre (et plus généralement d'un arbre fruitier) (cf. É.-A. CARRIÈRE, Encyclop. hortic., 1862, p. 96) :
4. Son feuillage [d'un hêtre] était d'un dru, d'une épaisseur, d'une densité de pierre, et sa charpente (...) devait être d'une force et d'une beauté rares pour porter avec tant d'élégance tant de poids accumulé.
GIONO, Un Roi sans divertissement, 1947, p. 36.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. charpentière « constituant la charpente » dans le syntagme branches charpentières (A. ARNOUX, Rhône, mon fleuve, 1944, p. 226).
c) BOT. Charpente d'une feuille. Ensemble des nervures (cf. ROB.).
2. Domaine littér. Plan, parties constitutives d'un ouvrage de l'esprit; ce qui en constitue la structure. La charpente d'une pièce de théâtre, d'un roman; une charpente malhabile, solide, logique. La charpente des tragédies d'Euripide (P. DE KOCK, L'Âne à M. Martin, 1862, p. 65) :
5. Thiers. — Son histoire de la révolution est la peinture des détails de cette grande époque, dont Mignet n'a donné que le plan et la charpente. On dit qu'il y a du mérite dans cet ouvrage; je le crois.
DELÉCLUZE, Journal, 1826, p. 308.
3. Domaine de l'organisation sociale ou admin. Charpentes sociales (TAINE, Philosophes classiques au XIXe s., 1857, p. 216); charpente administrative (MORAND, Chroniques de l'homme maigre, 1941, p. 138) :
6. Tout le Palais était ainsi bouleversé, traversé de grands courants de colère et de terreur, dans l'attente du cataclysme qui finirait par emporter l'antique charpente vermoulue de la justice humaine.
ZOLA, Vérité, 1902, p. 78.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1563 « assemblage de bois servant de structure à un bâtiment ou à un toit » (B. PALISSY, Récepte véritable, p. 41 ds IGLF : la charpante d'un bois couppé en la saison susdite); 2. 1726 fig. la charpente d'un sermon (Mémoires de Trévoux ds BRUNOT t. 6, p. 1398). Soit directement tiré de l'a. fr. charpent attesté au sens de « stature, corps » (XIIe s. PH. DE THAON, Comput, 1735 ds T.-L.), soit, étant donné que charpent ne semble pas attesté apr. le XIIIe s., déverbal de charpenter (FEW t. 2, p. 401a); l'a. fr. charpent est issu du lat. carpentum « chariot à 2 roues », d'orig. gaul. (ce chariot étant constitué par un assemblage de pièces de bois; cf. lat. mérovingien carpenta « pièce de bois », 662 ds BAMBECK, p. 9); carpente « conduite, intrigues » (ca 1350, G. LE MUISIT, Poésies, I, 153 et II, 232 ds T.-L.) est le déverbal de carpenter « machiner, tramer » (Gilles le Muisit et Froissart ds T.-L.), emploi fig. de charpenter. Fréq. abs. littér. :566. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 762, b) 825; XXe s. : a) 1 095, b) 655. Bbg. MAT. Louis-Philippe 1951, p. 143.

charpente [ʃaʀpɑ̃t] n. f.
ÉTYM. 1726; charpante, 1563; soit tiré de l'anc. franç. charpent « stature, corps », soit déverbal de charpenter.
1 (1563). Assemblage de pièces de bois (par ext., de métal, de béton) constituant l'ossature, le bâti d'une construction. || Charpente de soutien. Armature, bâti, carcasse, châssis, ossature. || Charpente provisoire. Boisage, coffrage, échafaudage. || Charpente de bois. || Charpente de fer. || Charpente métallique. || L'échafaudage d'une charpente. || Fondation d'une charpente. || La charpente d'un mur, d'un toit ( Comble), d'une maison, d'une fenêtre ( Baie), d'un clocher, d'un navire, d'un pont, d'un lit ( Châlit).Ouvrage de, en charpente. || Pièces de charpente (termes de charpentier) : Aisselier, arbalétrier, arc-boutant, archine, arêtier, assemblage, batardeau, bâti, beffroi, cage, cale, chanlatte, chantier, chantignole, châssis, chenau, chevron, cintre, colombage, comble, contre-fiche, contreventement, corbeau, corniche, cornier (poteau cornier), coyau, croisillon, décharge, doubleau, drome, enrayure, entrait, entremise, entretoise, épi, équerre, étai, étrésillon, étrier, faitage, faiteau, ferme, gable, guette, happe, jambe de force, jambette, jumelle, lambourde, latte, limande, linçoir, linteau, longeron, longrine, moise, montant, noue, noulet, pan, panne, patin, pilier, planche, plancher, plançon, plantage, poinçon, point (d'appui), pointal, portée (de poutre), poteau, potelet, potence, poutrage, poutre, pylône, racinal, radier, refend (poteau de refend), sablière, semelle, sole, solive, sommier, sous-faîte, support, surbout, tasseau, tirant, tournisse, travée, traverse, ventrière. || Travail d'une pièce de charpente. Rainure, refouillement, ruinure; rénette. || Le plan d'une charpente. || La charge d'une charpente. || Charpente carrée, mise d'équerre. || Emboîtement de deux pièces de charpente. || Le cadre, le bâti d'une charpente. || Tracer le cadre d'une charpente.
1 Les os sont, dans l'architecture du corps humain, ce que sont les pièces de bois dans un bâtiment de charpente.
Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu…, II, 7.
1.1 Il leva une dernière fois les yeux, il regarda les Halles (…) L'énorme charpente de fonte se noyait, bleuissait, n'était plus qu'un profil sombre sur les flammes d'incendie du levant.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 50.
2 (…) des couchettes qui semblaient creusées dans l'épaisseur de la charpente s'ouvraient comme des niches d'un caveau pour mettre les morts.
Loti, Pêcheur d'Islande, I, I, p. 2.
Fabrication des charpentes. Charpentage, charpenterie. || Atelier de charpentes.Bois de charpente : châtaignier, chêne, orme, pin, sapin.
Par métonymie. Matière première destinée à la construction de charpentes. || Une charpente : pièce, élément de charpente.
2 Ce qui soutient (comme le fait une charpente). || La charpente du corps humain. Architecture, carcasse, ossature, squelette, structure.Avoir la charpente solide, avoir une solide charpente. Charpenter (être bien charpenté).
3 Il (Gluck) était grand, gros, très fort, corpulent sans être obèse, de charpente ramassée et musculeuse.
R. Rolland, les Musiciens d'autrefois, p. 226.
Bot. || La charpente d'une feuille. Nervure.
(1924). Hortic. Disposition donnée aux principales branches d'un arbre fruitier. || Charpente à grandes formes (palmettes), en cordon.
3 (1726). Abstrait. Plan, structure (d'un ouvrage littéraire). || La charpente d'une pièce de théâtre, d'un roman.
COMP. Sous-charpentière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • charpente — CHARPENTE. subs. f. Ouvrage de pièces de bois taillées, équarries et disposées pour être assemblées. Charpente de bois de chêne, de châtaignier. La charpente d une Église, d une couverture, d un plancher. Maison bâtie en charpente. Bois de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • charpente — CHARPENTE, ou Charpenterie. sub. f. Ouvrage de grosses pieces de bois taillées, esquarries avec la hache. Charpente de bois de chesne, de chastaigner. la charpente d une Eglise, d une couverture, d un plancher. maison bastie de charpente,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • charpenté — charpenté, ée (char pan té, tée) part. passé. 1°   Du bois charpenté.    Fig. Un homme vigoureusement charpenté. Un roman bien charpenté. 2°   Taillé grossièrement …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Charpente — La charpente en bois de coeur de chêne de l église Saint Girons à Monein (Pyrénées Atlantiques) Une charpente est un assemblage de pièces de bois ou de métal, servant à soutenir ou couvrir des constructions et faisant partie de la toiture. On dés …   Wikipédia en Français

  • charpente — (char pan t ) s. f. 1°   Assemblage de pièces de bois ou de fer servant aux constructions.    Bois de charpente, bois propre à la construction. 2°   Par extension. La charpente du corps, la charpente osseuse, les parties osseuses du corps,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHARPENTE — s. f. Assemblage de pièces de bois servant à une construction, ou en faisant partie. Charpente de bois de chêne, de châtaignier. La charpente d une église, d une couverture, d un plancher. Maison bâtie de charpente.   Bois de charpente, Bois… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHARPENTE — n. f. Assemblage de pièces de bois servant à une construction ou en faisant partie. Charpente de bois de chêne, de châtaignier. La charpente d’une église, d’une couverture, d’un plancher. Ce bâtiment pèche par la charpente. Bois de charpente. Par …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • charpente — nf. (d un comble) ; charpentage, charpenterie ; texture, disposition des parties d un ouvrage (roman) : charpanta nf. (Saxel.002), sarpinta (Montendry), sharpêta (Albanais.001), sharpinta (Attignat Oncin), starpanta (Megève) ; bâtiman nm. (002,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • charpente — ● n. f. ►PROG Ossature d une application, à partir de laquelle on peut créer un nouveau programme. Grâce à une charpente, on peut aller beaucoup plus vite, il n y a plus qu à remplir les blancs, en quelque sorte. squelette est synonyme, mais… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • charpenté — adj., constitué : charpantâ, âye, é (Saxel), bâti inv. (Albanais.001). A1) bien charpenté, d une solide ossature : byê bâti, yà, yè adj. (001), byê fotu, wà, wè (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.